LA PAROLE DE DIEU
18/12/2011 THEME : Une vie caractérisée par l’essentiel


Trois choses demeurent dans nos vies : la foi, l’espérance et l’amour. Mais la plus grande de ces choses c’est l’amour.

« C'est par la foi que Sara elle-même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d'avoir une postérité, parce qu'elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. C'est pourquoi d'un seul homme, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, comme le sable qui est sur le bord de la mer et qu'on ne peut compter. C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre. Ceux qui parlent ainsi montrent qu'ils cherchent une patrie. Hébreux 11 : 13-14 ». Ce chapitre 11 du livre des Hébreux parle des héros de la foi. Des hommes et des femmes ont combattu le bon et ils sont morts dans la foi. La parole de Dieu nous dit que la fin d’une chose vaut mieux que son commencement. Une grâce nous a été accordée d’entendre ce message. Ce qui existe a déjà existé.

« Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera 1 Pierre 5 : 8 ». Satan est le prince du monde, Jésus lui-même l’a dit. Sachons que nous vivons dans le monde mais nous ne sommes pas du monde. Le diable a peur d’un homme spirituel. Quand nous constatons que les difficultés ne font que se multiplier dans notre vie, ces obstacles sont sciemment organisés par le diable pour nous bloquer, pour nous empêcher d’avoir la couronne incorruptible. Le diable organise les difficultés dans les vies des foyers, des églises, des nations. Mon frère, ma sœur, le diable n’a pas besoin de ton argent, de ton mari ou de ta richesse. Son objectif est d’empêcher le chrétien d’avoir la vie éternelle. Toutefois, au soir de notre vie que chacun confesse comme Paul « J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m'est réservée; le Seigneur, le juste juge, me le donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement, 2 Timothée 4 : 7-8 ». La foi est le fondement de la vie chrétienne. Ceux qui ont accepté l’évangile ne sont exempt des problèmes. Non seulement nous devons avoir la foi, mais il faut combattre le bon combat comme Paul. Jésus reviendra, car « Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. Actes 4 : 12 ». Jésus Christ lui-même a dit: « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi, Jean 14 : 6 ».

En tant que chrétien, nous devons bâtir la maison de Dieu, notre foi nous amène à bâtir sur le roc. Le roc symbolise Christ. Gardons la confiance en l’Eternel quelque soient les vents, parce que nous avons la victoire si nous persévérons jusqu’au bout. Ceux qui sont morts dans la foi, savaient qu’ils devaient servir de modèle pour les autres. Nous devons perpétuer les grâces que le Seigneur nous a donné pour les générations futures. Dans le livre des Hébreux au chapitre 11, notre lecture de base du jour, des gens, morts dans la foi, savaient qu’ils partaient dans une autre patrie. Le vent peut souffler dans notre vie mais nous devons garder notre manteau. J’ai été créé pour faire plaisir à mon Créateur. Dieu a un plan spécial pour chacun de nous. Même si nous sommes dans une fournaise comme Schadrac, Méschac, Abed Nego. Ces hommes, Daniel celui de Beltschatsar, à Hanania celui de Schadrac, à Mischaël celui de Méschac, et à Azaria celui d'Abed Nego, d’un commun un accord, répliquèrent au roi Nebucadnetsar, leur Dieu qu’ils servent peut les délivrer de la fournaise ardente, et il les délivrera de sa main. Ces hommes disaient en eux-mêmes, si leur Dieu n’allait pas le sauver, il n’allait jamais adorer les dieux du roi. Gardons la foi. Ne décidons jamais de retourner en Egypte ; ne reculons pas, allons jusqu’au bout. Si nous gardons la foi, il y a une récompense qui est la couronne de vie. Combattons le bon combat de la foi. Ne combattons pas de manière désordonnée.

« Et toi aussi, fidèle collègue, oui, je te prie de les aider, elles qui ont combattu pour l'Évangile avec moi, et avec Clément et mes autres compagnons d'œuvre, dont les noms sont dans le livre de vie. Philippiens 4 : 3 ». Nous devons faire la promotion de l’évangile en restant dans sur la ligne où Dieu nous a placée.

L’apôtre Paul disait à Timothée « Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus Christ. Il n'est pas de soldat qui s'embarrasse des affaires de la vie, s'il veut plaire à celui qui l'a enrôlé; et l'athlète n'est pas couronné, s'il n'a combattu suivant les règles. Il faut que le laboureur travaille avant de recueillir les fruits. 2 Timothée 2 : 3-6 ». Nous devons nous garder de tout ce qui nous éloigne de Dieu. Combattre selon les règles de Dieu, et la victoire est certaine.

« Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice, reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d'Abraham. Aussi l'Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d'avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham : Toutes les nations seront bénies en toi ! De sorte que ceux qui croient sont bénis avec Abraham le croyant, Galates 3 :6-9 ». Abraham a été justifié par sa foi. La foi en Christ nous justifie aussi. Et le peuple de Dieu doit témoigner de Jésus Christ.

Le jour où on nous conduira dans notre dernière demeure, que l’Esprit de Dieu rende témoignage que nous sommes mort dans la foi. AMEN


Pasteur Patrice TIENDREBEOGO
 

Copyright © 2005 - 2007 mbiie.org - tous droits réservés.